Département de Biochimie

Permanent URI for this collection

Browse

Recent Submissions

Now showing 1 - 20 of 484
  • Item
    Activité bio-insecticide des extraits de feuilles du chêne liège (Quercus suber L.) sur les larves d’Andricus grossulariae
    (Université Mouloud Mammeri, 2019) Ait Lounis, Melissa; Ben Younes, Celia
    Les espèces végétales synthétisent des substances qu’elles utilisent pour se défendre contre les différents stress parmi lesquels les attaques des pathogènes.Ces substances sont appelées métabolites secondaires, qui peuvent servir de toxines contre les parasites tels que les insectes nuisibles. L’objectif de cette étude est d’évaluer l’efficacité d’un bio-insecticide de l’extrait aqueux de feuilles fraiches du chêne liège sur les larves d’Andricus grossulariae,parasite redoutable des feuilles et des chatons. Dans le cadre de la lutte contre ce ravageur, deux doses ont été réalisé(C1= 50 g.l-1) et (C2= 100 g.l-1), avec un témoin. Les deux concentrations ont été préparées après broyage des feuilles avec de l’eau distillée. Une pulvérisation des larves placées préalablement dans des boites de pétri selon un dispositif expérimentale. Les résultats obtenus ont révélé un taux de mortalité important 24h après le traitement. Après 48 h les deux extraits ont révélé une meilleure efficacité. L'analyse de la variance a révélé des résultats très significatifs entre les deux durées de traitement, mais celle-ci n’est pas significative entre les deux concentrations.
  • Item
    Evaluation de l’activité toxique de quatre ombellifères sur le puceron noir de la fève Aphis fabae Scopoli, 1763 (Homoptera-Aphididae)
    (Université Mouloud Mammeri, 2019-07-21) Mohamed Said, Amel; Sid, Nour El Houda
    La présente étude porte sur l’évaluation de l’activité insecticide des extraits aqueux de quatre plantes aromatiques : persil, coriandre, céleri et fenouil sur les populations du puceron noir de la fève.Ces tests sont effectués selon deux modes d’applications :par voie de contact et systémique. Les résultats obtenus montrent que les quatre extraits manifestent une activité insecticide vis-à-vis de ce ravageur. Une mortalité totale est enregistrée au 14émé jour post traitement pour l’extrait de fenouil (systémique et contact). Pour l’extrait de coriandre, un taux de mortalité de 100% est enregistré par voie systémique seulement. L’effet biocide des solutions expérimentées semble dépendre du temps, de la nature de l’extrait et du mode d’action.
  • Item
    Caractérisation préliminaire des bactéries actinomycètales productrice d’enzymes et des molécules antimicrobiennes
    (Université Mouloud Mammeri, 2016) Aissou, Kahina; Louni, Kenza
    Ce travail porte sur l'étude de production, extraction de quelques molécules bioactifs isolée a partir de trois souches d’actinomycètes «R14’, R8’ et TB0304». L’étude consiste d’une part à l’estimation de la production de métabolites actifs des trois souches actinomycétales et l'extraction de ces métabolites aux différentes solvants organiques, de différentes polarités, et d’autre par de mettre en évidence l'activité antimicrobienne des extraits et l’étude de la stabilité de ces molécules en fonction de pH et de la température. Le screening primaire a révélé que les trois souches sont active vis-à-vis les bactéries à Gram positives les bactéries à Gram négatives ainsi que les deux souches fongiques cibles. Le screening secondaire nous a permis de choisir l’acétate d’éthyle comme le meilleur solvant d’extraction. L’extrait d’acétate d’éthyle a montré une activité envers les souches bactériennes testées, contre S. aerus ATCC 43300 et S. aureus avec une zone d'inhibition de 32.5 et 41 mm de diamètre respectivement et un léger pouvoir inhibiteur contre C. albicans et A. niger.
  • Item
    La technologie de la microencapsulation et l’analyse physico-chimique de quelques produits alimentaires
    (Université Mouloud Mammeri, 2016) Smatel, Tilleli; Oudiai, Zina
    La microencapsulation est d'un grand intérêt car elle trouve de larges applications dans différents domaines et particulièrement dans le domaine alimentaire. En effet, de nombreuses études dans le domaine alimentaire se sont focalisés sur l'encapsulation de différents ingrédients bioactifs de natures diverses (vitamines, enzymes, probiotiques etc.). Cette technique de microencapsulation est considérée comme un moyen de protection et de conservation des activités biologiques de certains composés et de probiotiques. La microencapsulation est basée sur l'utilisation de plusieurs procédés faisant appel à l'utilisation de divers matériaux d'enrobage afin d'obtenir des particules qui sont, soit des microcapsu1es ou microsphères. Plusieurs travaux ont été consacrées à l'étude de la protection des probiotiques et d'autres molécules tel que les arômes et les antioxydants par encapsulation, à la stabilité des systèmes mis en œuvre et la libération des éléments encapsulés dans un modèle simulant le système digestif.
  • Item
    Effet du mode de friture sans couvercle sur la stabilité de l’huile « Fleurial »
    (Université Mouloud Mammeri, 2015) Himed ép. Sahnoun, Samia; Meziani, Kahina
    Le changement des habitudes alimentaires des Algériens et sa tendance à consommer des aliments frits a engendré une importante recrudescence des maladies liées à la toxicité des produits d’oxydation des acides gras polyinsaturés contenus dans les huiles utilisées en friture. Néanmoins, un choix adéquat d’un mode de friture pourrait limiter les réactions de détérioration. L’objectif de cette étude consiste en une appréciation de la stabilité d’une huile végétale 100% tournesol dénommée « Fleurial »au cours des fritures répétées.Pour cela, on a effectué quelques analyses physico-chimiques sur l’huile fraîche et sur les huiles de bains de fritures. Les résultats obtenus montrent que le processus thermo-oxydatif appliqué à notre huile a induit la modification de quelques paramètres physicochimiques. Néanmoins, il est important de signaler l’absence de la mousse dans le 20ème bain de friture; qui est considérée comme un indicateur d’une altération avancée de l’huile.
  • Item
    Caractérisation biochimique des extraits du gingembre et leurs effets antibactériens
    (Université Mouloud Mammeri, 2018-10-18) Brakni, Lamia
    Les microorganismes pathogènes pose actuellement un problème majeur de santé publique. De ce fait, la résistance des germes aux antibiotiques rend quelques fois le traitement thérapeutique inefficace et impose la recherche de nouveaux agents antimicrobiens. Le recours aux plantes médicinales constitue alors une intéressantes pistes à explorer ; c’est dans cette perspective que nous nous sommes intéressés à la valorisation d’une plante médicinale « Zingiber officinale L» par l’évaluation de l’activité antibactérienne des extraits du rhizome dont : les polyphénols totaux, les 3 classes de flavonoïde (les anthocyanes, les C- glycosides, les aglycones), l’huile essentielle, en plus l’hydrolat. L’effet antibactérien à été déterminé par deux méthodes : la méthode de diffusion sur milieu solide et la méthode de dillution sur milieu solide, pour les bactéries-tests Echerichia coli ATCC 25922, Pseudomonas aeruginosa ATCC 27853 et Staphylococcus aureus ATCC 25923. Nos résultats ont prouvé l’existence d’un pouvoir antibactérien relatif à la présence des extraits du gingembre qui diffère en fonction du genre bactérien testé. Cependant aucune activité antibactérienne n’a été enregistrée pour l’hydrolat de l’huile essentielle du gingembre.
  • Item
    Etude phytochimique et évaluation de l’activité antioxydante et antibactérienne de la plante Marrubium Vulgaire L.
    (Université Mouloud Mammeri, 2018) Mehal, Samira
    Les plantes médicinales sont largement utilisées par la population pour leurs effets thérapeutiques à cause de leur richesse en différents métabolites secondaires : polyphénols, huiles essentielles, les alcaloïdes, etc. Le Marrubium vulgare L. faitpartie des plantes qui devront être mises à l’épreuve d’investigation sérieuse de décryptage chimique et biologique. Le but de ce travail est le dosage des polyphénols isolés à partir de cette plante (polyphénols totaux,anthocyanes, c-glycosides et les aglycones) et la détermination des activités antioxydante et antibactérienne des extraits de feuille set fleurs Marrubium vulgare L. de la région de MAKOUDA wilaya de TIZI-OUZOU. Les résultats expérimentaux ont montré que les teneurs en composés phénoliques varient selon le type d’extrait. Un rendement de l’ordre 15% est obtenu pour l’extrait brut méthanolique ,et une teneur de l’ordre 2,23mg EAG/gMS est obtenu pour les polyphénols totaux et 1,266mg.g-1 est la teneur obtenu pour l’extrait anthocyanes. Les résultats de l’activité antioxydante des principes actifs isolés à partir de Marrubium vulgareont montrés l’existence de deux mécanismes d’anti-oxydation : Le premier est par le transfert d’ions (la méthode de FRAP), dont on a remarqué un important pouvoir réducteur vis-à-vis des anthocyanes et des c-glycosides. Le deuxième consiste au transfert d’ion set d’atomes(méthode de piégeage du radical DPPH), dont les anthocyane sont marqué un pouvoir antiradicalaire significatif avec un IC50=0,55mg/ml qui est supérieur a ce lui de l’acide ascorbiqueIC50=0,2mg/ml. Des travaux ont été effectués dans le but de mettre en évidence in vitro les propriétés antibactériennes des extraits des feuilles et fleurs de Marrubium vulgare L. Les effets des extraits ont été comparés à celle de l’antibiotique Gentamicine, par la méthode de diffusion en milieu solide (disques),et la méthode de (CMI). Les deux extraits anthocyanes et c-glycosides et polyphénols ont montré une activité antibactérienne plus élevé vis à vis des deux souches bactériennes Escherichia coliavecunezoned’inhibitionde13,5 mm et10mm respectivementetstaphylococcusaureusavecundiamètrede16,5mm parles anthocyanes. Les aglycones ne sont pas efficace sen vers ces deux souches.
  • Item
    Potentiels antioxydant et anti-inflammatoire de deux plantes médicinales récoltées dans le Sud algérien
    (Université Mouloud Mammeri, 2019) Lamouri, Louiza; Harbane, Sonia
    Le stress oxydatif et l’inflammation peuvent favoriser l’apparition de plusieurs maladies notamment le diabète, les maladies cardiovasculaires ou le cancer. Ce dernier constitue un problème majeur de santé publique. En plus de leur inefficacité, les traitements anti-cancer possèdent des effets secondaires graves. Les plantes médicinales, souvent utilisées ces dernières années, peuvent constituer une alternative thérapeutique naturelle. Ce travail a pour objectifs i) de rechercher et de sélectionner les plantes utilisées pour le traitement des maladies inflammatoires notamment le cancer, ii) d’optimiser les conditions d’extraction des composés phénoliques des plantes sélectionnées : Ephedra alata et Anabasis articulata, et enfiniii) d’examinerin vitroleurs propriétés antioxydante et anti-inflammatoire. Matériel & Méthodes. La recherche et la sélection des plantes ont été effectuées par l’étude ethnobotanique a l’aide de questionnaires et d’interviews. L’optimisation des paramètres d’extraction des composés phénoliques des feuilles des plantes sélectionnées est faite pour déterminer le meilleur temps (1h, 3h et 3X 1h) et le meilleur solvant (acétone, éthanol, eau distillée ainsi que leurs combinaisons) d’extraction. Les teneurs totales en polyphénols (TTP) et en flavonoïdes (TTF) ont été évaluées par des tests colorimétriques. Les composés phénoliques des extraits optimisés ont été identifiés par une chromatographie en phase liquide à haute performance (HPLC). Enfin, Le potentiel antioxydant a été déterminé par le test au DPPH alors que l’activité anti-inflammatoire a été évaluée par le test d’inhibition de la dénaturation thermique des protéines. L’optimisation des paramètres d’extraction des TTP et TTF a permis de déterminer3h comme meilleur temps. Cependant, les meilleures combinaisons de solvants sont dépendantes de la plante et de son état (frais ou séché) :E. alata séchée (100% éthanol), E. alata fraîche (43% eau distillée + 33% éthanol + 24% acétone), A. articulata séchée (36% eau distillée + 26% éthanol + 38% acétone) et enfinA. articulata fraîche (48% eau distillée + 52 % éthanol). L’analyse du contenu phénolique des extraits optimisés par HPLC a révélé la présence des molécules bioactives importantes (l’acide cinnamique, l’acide caféiques et l’acide coumarique). Les extraits optimisés d’E. alata séchée, d’E. alata fraîche, d’A.articulata séchée et A. articulata fraîche ont montré des pouvoirs antioxydants élevés où les IC50sont 0.55 ± 0.005, 0.30 ± 0.002 et 0.23 ± 0.04 et 0.16 ± 0.04 mg/mL respectivement. De plus, tous les extraits sont caractérisés par une importante activité anti-inflammatoire (% d’inhibition de la dénaturation thermique de la BSA compris entre 80% et 97.82%). Dans l'ensemble, nos résultats ont permis de mettre en évidence les potentiels antioxydant et anti-inflammatoire des feuilles d’Ephedra alata et d’Anabasis articulata, deux plantes utilisées traditionnellement dans le traitement du cancer et de ce fait pourraient se présenter comme une alternative thérapeutique.
  • Item
    Etude phytochimique et activités biologiques d’une plante médicinale du bassin méditerranéen le romarin « Rosmarinus officinalis L »
    (Université Mouloud Mammeri, 2018) Beddek, Mahdjouba; Hedjar, Lamia
    L’émergence de microorganismes pathogènes, pose actuellement un problème de santé publique. En effet, la résistance des germes aux antibiotiques rend quelques fois le traitement thérapeutique inefficace et impose la recherche de nouveaux agents antimicrobiens. Le recours aux plantes médicinales constitue alors une intéressante piste à explorer. C’est dans cette perspective que nous nous sommes intéressées à l’étude des activités biologiques de la plante du romarin ( Rosmarinuso fficinalis L.) qui a pour objectif d’identifier les différentes familles de composés chimiques par un screening phytochimique. Quatre extraits bruts ont été préparés à partir des feuilles du romarin (les polyphénols totaux, et les trois classes de flavonoïdes : les anthocyanes, les C-glycosides et les aglycones). Les dosages quantitatifs des polyphénols totaux sont déterminés par la méthode de Folin-Ciocalteu à partir des courbes d’étalonnage d’acide gallique.Les résultats obtenus sont relativement importants de l’ordre de (12,87 mg EAG/g Ex). Par contre ceux des flavonoides (les anthocyanes, les C-glycosides et les aglycones) ont montré des quantités assez faibles avec des teneurs de 1,13mg/g, 0,07mg/g et 0,045mg/g respectivement. Les polyphénols totaux et les anthocyanes ont manifestés un pouvoir antioxydant plus important. Avec des valeurs de D,O de 2,54 et 2,517 par la méthode de réduction de fer (FRAP), et avec des pourcentages (70,25%) et (60,63%) par la méthode de piégeage du radical libre DPPH . L’effet antimicrobien a été déterminé par la méthode de diffusion sur gélose Mueller-Hintonpour les bactéries-tests Staphylococcus aureus et Escherichia coli. L’extrait des polyphénols totaux a montré un résultat uniquement contre S.aureus avec un diamètre de zone d’inhibition de 13,75mm.En revanche les anthocyanes et les C-glycosides ont présenté des bonnes activités antibactériennes avec des diamètres atteignant (13,75 mm et 14,5 mm respectivement vis à vis des deux souches.
  • Item
    Etude de l'effet du travail du sol sur la mycorhization du blé dur Triticum durum Desf
    (Université Mouloud Mammeri, 2021-12-14) Daoui, Meriem
  • Item
    Préparation d’une pommade à base de racines de Carthamus caeruleus L et évaluation de quelques activités biologiques de ses extraits
    (Université Mouloud Mammeri, 2022-09-29) Ayoune, Djamila
    Les plantes médicinales sont connues pour leur utilisation dans le traitement de plusieurs pathologies en Algérie, le savoir- faire des guérisseurs traditionnels, d’une valeur inestimable est un point de départ pour l’investigation pharmacologique de ces médicaments naturels. Cette étude s’articule autour de deux axes dont le premier est consacré à la préparation d’une pommade à base des racines de Carthamus caeruleus récoltés. Le second, concerne l’évaluation de quelques activités biologiques des extraits préparés à bases de ces pommades. Au cours de cette étude, quatre échantillons de Carthamus caerulus (Agherib, Lwrika, Talawamar et Sanana) récoltés à partir de différentes régions de la wilaya de Tizi-Ouzou ont été utilisés. Les résultats du dosage des composés phénoliques des extraits ont révélés une différence notable par rapport aux concentrations obtenues. Concernant les résultats du potentiel antioxydant des extraits obtenus avec le radical libre DPPH et l’ABTS, ceux-ci montrent que les pourcentages sont relativement proches à une dilution de 10-4 et sont de l’ordre de 28,92%, 33,64% , 34,49%, 34,09% et de 41,85%, 42,92%, 46,04%, 46,50% , respectivement pour les quatre échantillons et les deux tests. Les extraits testés, excepté l’extrait 04, ont montré une activité antibactérienne avec un diamètre qui varie de 10,75 à 25 mm contre Bacillus cereus ATCC 14579 et Staphylococcus aureus MU50. Staphylococcus aureus ATCC 25923 et Escherichia coli ATCC 25922 sont résistantes à tous les extraits de la plante sans aucune zone d’inhibition. Bacillus cereus ATCC 14579 est sensible à la majorité des extraits (01, 02 et 03) excepté l’extrait 04. Une activité antifongique est notée pour les extraits 01 et 02 lorsqu’ils sont testés contre Aspergillus flavipes, Fusaruim spet Penicillium sp.
  • Item
    Extraction et dosage des polyphénols totaux du Ciste de Montpelier (Cistus Monspeliensis L.). Evaluation de l’effet bio-insecticide de la poudre des feuilles sur le ravageur du riz Sitophilus Oryzae L
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Saim, Lina; Saidi, Tinhinane
    Parmi les plantes médicinales répertoriées et d'une bonne notoriété thérapeutique et qui de ce fait devront être testées par des investigations sérieuses, Cistus monspeliensis L. afin de rendre son usage plus efficace. Notre étude a été réalisée sur les feuilles et fleurs de Cistus monspeliensis L. Cette plante appartient à la famille des cistaceae, elle est très commune en région méditerranéennes. Dans ce travail, nous avons tenté l’extraction et le dosage des polyphénols totaux de deux parties de la plante (feuilles et fleurs) et d’évaluer son activité bio-insecticide sur les S. Oryzea L. . Les extraits des parties de la plantes obtenus par macération dans le méthanol ont donné un rendement de 9,97% dans les feuilles et de 10,7 % dans les fleurs, le dosage des PPT a abouti à une teneur de 81 mg équivalent d'acide gallique/g d'extrait de la partie foliaire et de 267,5 mg équivalent d'acide gallique/ g d'extrait dans la partie florale. L'activité bio-insecticide a révélé que la poudre des feuilles C.monspeliensis L. ont conduit à la totale mortalité de 100% des adultes de Sitophilus Oryzae à la plus grande dose 6 g / 50 g de riz. Le C.monspeliensis est très riche en substances bioactives ce qui confirme son grand intérêt dans divers domaines en appuyant des avancées pour en bénéficier de celles-ci.
  • Item
    Diversité des champignons endophytes de la feuille de l’oléastre de la région de Tizi Rached (Tizi-Ouzou, Algérie)
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Adane, Smail; Benhocine, Amel
    Les champignons endophytes sont des microorganismes qui vivent à l’intérieur des plantes. Cette association a une grande importance dans la nature, la thématique traitée dans notre travail a pour but l’étude de la diversité des champignons endophytes de la feuille de l’oléastre de la région de Tizi Rached (Tizi-Ouzou, Algérie). Des fragments de feuilles prélevées à partir de cinq sujet d’oléastres choisis subjectivement, sont ensemencées dans un milieu PDA dans des boites de Pétri et incubés à température ambiante suivis d’un isolement et une observation au microscope optique pour une identification selon des critères morphologiques macroscopiques et microscopiques. Les genres endophytes identifiés sont « Cladosporium, Trichophyton, Scopulariopsis, Phoma, Aspergillus, Fusarium, Rhizoctonia, Penicillium, », et le genre le plus dominant est Cladosporium. Une analyse de la variance (ANOVA) a montré une différence non significative d’abondance en champignons endophytes entre les différents sujets échantillonnés et ceci pour l’ensemble des genres identifiés. Les endophytes jouent un rôle crucial dans l’amélioration de la croissance des plantes en synthétisant des phytohormones, certaines espèces sont des bio-insecticides efficaces et d’autres jouent un rôle dans la bioremédiation de la pollution dans les zones cultivées.
  • Item
    Effet bio-insecticide de la poudre de lichen (Parmelia tiliacea) contre le ravageur du blé (Tribolium castaneum)
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Kloul, Cylia
    Les lichens sont des organismes résultant de l’association symbiotique de deux partenaires : un champignon est un mycobionte et une algue qui est appelée un photobionte. Grâce à cette symbiose de nombreuses substances sont élaborés par le mycobionte, localisées sur la paroi externe des hyphes du champignon. Une approche d’identification a été réalisée, notamment les réactions colorées et la chromatographie sur couche mince. Ces méthodes nous ont permis d’identifier deux composés majoritaires l’atranorine et l’acide lécanorique. Les résultats obtenus sur l’utilisation de plusieurs doses de la poudre lichénique de Parmelia tiliacea, comme bio-insecticide, sur un ravageur de denrée stockée de blé Tribolium castaneum, nous a montré l’effet insecticide sur ce ravageur.
  • Item
    Extraction et dosage des polyphénols totaux du millepertuis (Hypericum perforatum). Evaluation et estimation de l’effet insecticide de la poudre des feuilles et des fleurs et de l’huile végétale du millepertuis extraite par macération sur les adultes de Tribolium castaneum
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Ferhat, Celia; Namane, Kahina
    Les substances naturelles issues de la biomasse des végétaux ont des intérêts multiples mis à profit dans la biotechnologie verte (végétale) et la biotechnologie blanche (l’industrie) dont cosmétique et pharmaceutique. Nos travaux ont porté sur les extraits issues de la plante du millepertuis (Hypericum perforatum) utilisés traditionnellement pour traiter plusieurs maladies (le soin des blessures ; antidépressives ; cicatrisantes et les douleurs musculaires) dans les diverses parties du monde. Une étude chimique a été réalisée : l’extraction et dosage des polyphénols : l’extraction d’huile végétale du millepertuis et l’activité insecticide ont été également déterminés. L’objectif de l’étude d’extraction et dosage des polyphénols totaux par la méthode de Follin-Ciocalteu à partir des fleurs et des feuilles du millepertuis récoltées de la région d’Iboudraren dans la wilaya de Tizi-Ouzou a révélé des résultats sur le rendement (un rendement élevé pour l’extrait méthanolique et moyen pour l’extrait éthanolique) ; et la concentration (une concentration importante chez les extraits méthanolique des fleurs et éthanolique des feuilles par rapport aux extraits méthanolique feuille et éthanolique fleurs). L’extraction de l’huile végétale du millepertuis par macération nous permet d’estimer le rendement et la densité de cette plante. L’activité insecticide a montré que la poudre des fleurs du millepertuis a causé la mort des adultes Tribolium Castaneum à la dose 2g en fonction du temps (21 jours). Et l’activité insecticide de l’huile végétale du millepertuis a causé la mort de la totalité des adultes Tribolium castaneum en 24 heures.
  • Item
    Etude de l’activité antibactérienne de l’extrait aqueux du noyer «juglans regia»
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Aksas, Lydia; Lani, Nouara; Ouerdane, Aldjia
    La résistance bactérienne aux antibiotiques est devenue aujourd’hui un problème réel dans la santé publique. En fait, l’utilisation abondante et anarchique des antibiotiques rend ces derniers inefficaces contre certains agents pathogènes. Les scientifiques sont donc à la recherche de nouveaux produits antimicrobiens, dont les substances naturelles issues de plantes dites médicinales parmi lesquelles on trouve le noyer commun, dit Juglans regia.Le noyer commun Juglans regia est une plante appartenant à la famille des juglandacées présente un intérêt nutritionnel et thérapeutique. Le présent travail est consacré à la recherche de l’activité antibactérienne de l’extrait aqueux des racines de cette espèce obtenu par la méthode de macération à l’eau distillée.L’évaluation de l’activité antibactérienne de l’extrait aqueux de Juglans regia est effectuée par les méthodes de diffusion en milieu gélosé et de dilution en milieu liquide et ceci pour le test de sensibilité et la détermination de la CMI, la CMB et la détermination de l’effet bactériostatique ou bactéricide de cet extrait.Les différents tests ont été effectués sur cinq souches S.aureus, E.faecalis, B.cereus, E.coli et P.aeruginosa et deux souches de référence ATCC et WDCM. Les concentrations minimales inhibitrices de l’extrait aqueux de J.regia varient entre 0.0065g/ml et 0.055g/ml et les concentrations minimales bactéricides entre 0.055g/mL et 0.44g/mL. La plus faible valeur de CMI est observée avec E.faecalis WDCM00009 et la CMB a été observée avec S. aureus ATCC 25923. Cet extrait a exercé une activité bactéricide vis-à-vis de Staphylococcus aureus,B.cereus et Pseudomonas aeroginosa, et un effet bactériostatique vis-à-vis de Enterococcus faecalis et Escherichia coli. Ce travail justifie l’utilisation de Juglans regia dans la médecine traditionnelle, notamment le traitement des infections d’origine bactérienne.
  • Item
    Profil de sensibilité et/ou de résistance de bactéries uropathogènes vis-à-vis des antibiotiques et d’extraits de différents échantillons de propolis
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Boumokra, Thanina; Ghazi, Feriel; Ouidir, Mariam
    Selon l’organisation mondiale de la santé, les infections urinaires représentent un problème de santé particulièrement important. La résistance des bactéries incriminées dans ces pathologies vis-à-vis des antibiotiques se place parmi les contraintes thérapeutiques auxquelles sont confrontés les praticiens de la santé. De nos jours, la recherche de substances bioactives naturelles comme alternatives aux antibiotiques fait l’objet de diverses études. Dans ce contexte, le premier volet du présent travail consiste à isoler des souches hospitalières impliquées dans les infections urinaires et à réaliser une étude statistique sur la prévalence de ces dernières au niveau du centre hospitalo-universitaire NEDIR Mohamed de Tizi-Ouzou. Le deuxième volet porte sur l’extraction de biomolécules actives à partir de différents échantillons de propolis et l’évaluation de leurs propriétés antibactérienne, antibiofilm et antioxydante, respectivement, par la méthode des disques, de la microplaque à 96 puits et sur cathéter et du test au radical libre DPPH. Il en ressort de l’analyse statistique, que les femmes sont les plus exposées aux infections urinaires avec une fréquence de 30,29% contre 17,64% pour le sexe masculin. Les entérobactéries ont représenté 94, 39% des isolats cliniques avec une prédominance d’Escherichia coli. Tous les extraits de propolis utilisés présentent des activités antioxydantes intéressantes avec des IC50 de 7,1±0,14 µg/ml à 16,99±4,24 µg/ml, ces valeurs sont en corrélation avec le contenu total en polyphénols qui se situe dans la gamme de 138,37 à 838,28 µg EAG/g de propolis. La majorité des isolats hospitaliers se sont avérés résistants aux extraits de propolis, excepté pour les souches Corynebacter sp. et Staphylococcus aureus qui sont les plus sensibles. Des effets inhibiteurs sur les biofilms de souches de références ont été enregistrés avec des pourcentages de7,98 à 90,54 % et de 3,60 à 86,38 respectivement, sur microplaques et sur cathéter urinaire. Quant aux souches cliniques testées, les résultats obtenus, respectivement pour Corynebacter sp. et Klebsiella sp. sont de l’ordre de 16,20 % et 19,40 % sur microplaques et de 74% et 11,5% sur le cathéter. Cette étude démontre des activités biologiques intéressantes pour les extraits de la propolis et mérite d’être approfondie par d’autres analyses complémentaires pour les extraits ainsi que les isolats bactériens.
  • Item
    Antibiorésistance de souches de Salmonella d’origine animale et alimentaire et d’Escherichia coli aviaires de la région centre Algérien
    (Université Mouloud Mammeri, 2022) Kechir, Louiza; Kaoui, Lydia; Mansouri, Thinhinane
    L’objectif de la présente étude est d’évaluer l’antibiorésistance des isolats d’E coli d’origine aviaires et Salmonella d’origines animales et alimentaires, provenant de la région centre Algérien vis-à-vis des antibiotiques d’importance humains et vétérinaire. L’étude à été menée sur un souchier comportant 100 souches de salmonelles et 53 souches d’E coli. L’activité des 16 antimicrobiens testésa été déterminée par le test de diffusion sur gélose MH. Globalement des résistances faibles ont été observées concernant les salmonelles. Les taux de résistance les plus hauts observés sont ceux à l’encontre de la nitrofurantoine (28%), de la Tétracyclines (24%), la fluméquine (22%) et la céfalotine (20%). Des résistances alarmantes ont par contre été enregistrées à l’encontre de l’ampicilline (92.45%), la tétracycline (84.90%), la céfalotine (81.13%) et la fluméquine (60.37%) pour E coli. Les autres molécules d’antibiotiques rencontrent de faibles taux de résistances avec une sensibilité de tous les isolats à la colistine. Des profils de miltirésistance on été aussi notés avec un taux de (98.11%) et (62%) pour E coli et Salmonella respectivement. Nous avons constaté que la résistance est en évolution essentiellement dans deux régions à savoir Bouira et Bejaïa notamment entre ces deux dernières années 2020-2022. Le second volet de ce travail a porté sur la recherche des souches productrices de betalactamase a spectre élargi, Deux profils BLSE ont été détectés à Tizi-Ouzou et à Bouira concernant E coli.
  • Item
    Contribution à l’étude phytochimique des racines d’oléastre (olea europea sup sylvestris) cas d’une population de Fréha
    (Université Mouloud Mammeri, 2021) Harouni, Lydia; Chekini, Sara
    Les végétaux sont constamment soumis aux différentes variations environnementales et subissent divers stress biotiques et/ou abiotiques. Pour cela les plantes développent des stratégies qui leurs permettent de s’adapter et de s’acclimater aux différentes modifications afin de survivre. La plante gère son stress par stimulation de la synthèse des métabolites secondaires, qui sont les produits complexes de l'interaction entre la plante et son environnement. Ainsi, dans l’optique d’une connaissance approfondie des plantes sclérophylles de la famille des oléacées, nous nous sommes intéressés aux racines d’Olea europaea subsp sylvestris, une plante médicinale traditionnelle qui compte parmi les espèces méditerranéennes les plus résistantes aux conditions sévères de cette région. Sa rusticité et sa force d’adaptation aux stress environnementaux, lui permettent de reconstituer les agro-écosystèmes et les écosystèmes après leur dégradation. Notre échantillonnage a été pratiquée dans la wilaya de Tizi-Ouzou, au niveau de la commune de Fréha pendant le mois de mai. L’objectif est d’évaluer les teneurs en polyphénols et flavonoïdes totaux des extraits éthanoliques d’oléastre. Un échantillonnage des racines a été effectué sur deux profondeurs après avoir choisi dix (10) sujets d‘Olea europaea subsp sylvestris. Les échantillons obtenus ont subis un broyage afin d’obtenir une poudre fine. L’analyse du contenu phénolique des extraits a révélé une richesse en polyphénols totaux avec une teneur de l’ordre de 174,45 ± 0,88 mg E AG/gRS pour l’horizon 1 et 194,16 ± 47,17 mg E AG/g RS pour l’horizon 2, contrairement aux flavonoïdes qui présentent une teneur plus faible avec une valeur de 1 ,47 ± 0,50 mg EQ/gRS et 2,43 ±0,43 mg EQ/gRS respectivement pour H1 et H2.
  • Item
    Contribution à l’étude du comportement d’Hedysarum flexuosum et sa communauté symbiotique face au stress hydrique
    (Université Mouloud Mammeri, 2021-10-26) Ait Tayeb, Ouardia; Morsli, Amel
    L’espèce Hedysarum flexuosum nommé est une légumineuse fourragère spontanée, endémique de l’est algérien et de la Tunisie. Kadi et al (2015) rapportent la qualité fourragère de l’espèce en remplacement de la luzerne dans l’alimentation du petit élevage. Cependant, l’espèce Sulla flexuosa reste très peu étudiée. De ce fait et pour promouvoir la culture à grande échelle de Sulla flexuosa en Algérie et ailleurs, il est nécessaire de faire l’inventaire de la communauté symbiotique de l’espèce et de renseigner sur le développement de l’espèce et de son statut symbiotique à différents stades de croissance et son comportement face au stress hydrique. Un protocole en bloc aléatoire est installé a raison de32 pots soit 16 avec sol stérile et 16 pots avec sol non stérile (témoin) afin d’installer des graines de Sulla prégermées. Au bout de deux mois 6 pots avec sol témoin ont été soumis à raison de 3 pots aux stress hydrique et 3 ont été arrosés tous les jours. Les résultats obtenus attestent de la croissance des plants de Sulla flexuosum élevés sans partenaires symbiotiques (sol stérile) plus importante lors des deux premier mois. Cependant, nous avons observé l’apparition de champignon parasite sur les pots à sol stérilisé à 10 jours de culture. Les plants élevés sur sol stérile ont totalement dépéri au bout de deux mois de culture. Le rôle protecteur des partenaires symbiotiques a été démontré. En effet, les plants élevés sur sol témoin (non stérile) ont observé une croissance lente au début de l’expérience pour mieux se maintenir à la fin de l’expérience. Nos résultats confirment qu’aux premiers stades de croissance de Sulla flexuosa, les symbiotes ne sont pas fortement sollicités sauf pour la luttes contre les pathogènes ce qui a permis aux plants associer aux symbiotes de se maintenir contrairement aux plants non associer.