Contribution à l’étude des propriétés antibactériennes et antioxydantes de certaines huiles essentielles extraites des Citrus. Application sur la sardine (Sardina pilchardus).

En cours de chargement...
Vignette d'image

Date

2011

Nom de la revue

ISSN de la revue

Titre du volume

Éditeur

Université Mouloud Mammeri

Résumé

Les extraits naturels issus des végétaux contiennent une variété de composés phénoliques ainsi que des huiles essentielles (H.Es) auxquels on attribue un pouvoir inhibiteur des microorganismes et des capacités antioxydantes. Les H.Es extraites par hydrodistillation à partir des zestes d’agrume de C. limonum, C. sinensis et C. aurantium ont présenté un faible rendement allant de 0,5 à 0,7%. La composition chimique de ces H.Es est déterminée par la chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (CG-SM). Les résultats de l’analyse ont montré que les huiles étudiées sont constituées principalement de limonène (77,37%) pour l’H.E de C. sinensis; d’acétate de linalyle (37,28%), de linalol (23,36%) et de citral (10,45%) pour l’H.E de C. aurantium ; et que l’H.E de C. limonum est composée du limonène (51,39%), β- pinène (17,04%), γ-terpinène (13,46%) et α-pinène (3,07%). L’activité antibactérienne des huiles de C. limonum et de C. aurantium a été étudiée sur S. aureus, Ps. aeruginosa, Salmonella Enteritidis et, Escherichia coli. S. aureus est le seul germe à présenter une sensibilité aux huiles de C. limonum et C. aurantium avec des diamètres d’inhibition de 38 mm et 24 mm respectivement. L’étude de l’activité inhibitrice « in vitro », a montré, que les H.Es de C. limonum et de C. aurantium ont présenté des CMIs de l’ordre de 4% et de 2%. Au terme de notre étude nous avons évalué les activités antibactérienne et antioxydante des H.Es de C. limonum et de C. aurantium sur une matrice alimentaire (Sardine: Sardina pilchardus). Pour l’activité antibactérienne contre S. aureus des valeurs de CMI x 1 et CMI x 4 ont été appliquées ainsi qu’un suivi de la cinétique de la croissance bactérienne pendant 7 jours de conservation à 6 ± 1°C. Les résultats obtenus ont révélé que la CMI x 4 de l’H.E de C. aurantium a réduit complètement la croissance de S. aureus en moins de 24 heures d’incubation. Concernant l’activité antioxydante, elle a été testée à des concentrations d’H.Es allant de 500 ppm à 3000 ppm. Les résultats ont montré que sans équivoque, l’H.E de C. aurantium comparativement à l’H.E de C. limonum a réduit de manière significative l’oxydation des lipides de la sardine. Ces données montrent que les H.Es constitueraient une solution alternative aux conservateurs synthétiques dans le domaine agro alimentaire.

Description

78 p. : ill. ; 30 cm. (+CD-Rom)

Mots-clés

H.Es de Citrus, CG-SM, Activité antibactérienne, Activité antioxydante, CMI, Sardina pilchardus

Citation

Spécialité : Biologie; Option : Biochimie Appliquée et Biotechnologies